À l'occasion de la 3e journée mondiale du glaucome, la Fondation du Glaucome du Québec a organisé avec l'aide de l'INCA, une clinique de dépistage gratuite au Complexe Desjardins,le vendredi 12 mars. La clinique était achalandée et malheureusement nous devions arrêter les inscriptions vers 13:00 car il y avait déjà une attente de quatre heures. En tout, une centaine de personnes ont été dépistées. Dr. Gisèle Li, spécialiste du glaucome était sur place et a donné des entrevues à la radio de l'Université Concordia ainsi qu'à la télévision de l'Université du Québec à Montréal. Il y avait trois kiosques d'informations un de la Fondation, un du centre d'information sur le glaucome McGill et un de l'INCA. La Fondation tient à remercier tous les partenaires de la clinique dont l'INCA, le centre d'information sur le glaucome McGill, l'hôpital général juif, Zeiss Ophthalmics, la Clinique d'ophtalmologie Bellevue, Daniel Papineau Opticien et Vision Experts. Cet initiative est rendue possible grâce à l'appui de l'Association des Médecins Ophtalmologistes du Québec et Pfizer.

{vsig}clinique2010{/vsig}

 

{vsig_c}0|dsc_9376.jpg||Le kiosque de la Fondation du Glaucome du Québec{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9407.jpg||Olena Harasymowycz de la Fondation explique l'endommagement du nerf optique{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9412.jpg||M. Marc Renaud du Centre d'information sur le glaucome McGill{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9436.jpg||Vers 13:00 la clinique était complète{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9457.jpg||Démonstration avec un simulateur de vison atteinte par le glaucome{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9467.jpg||Mesdames Larissa Klymkiw et Pascale Roy de l'INCA{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9540.jpg||Notre clinique vue du premier étage{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9544.jpg||Il y avait trois kiosques d'information sur place: La Fondation du Glaucome du Québec, le Centre d'information sur le glaucome McGill et L'INCA{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9552.jpg||Bénévole par excellence de la Fondation: M. François Gagnon{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9559.jpg||Véronica Flores et Stéphanie Racine de la Clinique d'Ophtalmologie Bellevue{/vsig_c}

{vsig_c}0|dsc_9560.jpg||Carmen Arsenault et Linda Sterh de l'Hôpital Général Juif{/vsig_c}

 

 

 

 

 

Le nouveau numéro du bulletin de nouvelles est arrivé!

Ce volume du bulletin couvre le glaucome pédiatrique, les procédures chirurgicales utilisées dans le traitement du glaucome, ainsi qu’un compte rendu de deux études: une portant sur le thé vert et l’autre sur les facteurs de croissance nerveuse.

Bulletin mai 2010

Une nouvelle chirurgie la sclerothalamotomy ab interno pourrait s'avérer efficace pour traiter le glaucome à angle ouvert et le glaucome juvénile. Les résultats d'une étude de longue durée ont conclu que cette chirurgie non invasive est sécuritaire et baisse la pression intraoculaire chez les personnes atteintes de glaucome à angle ouvert ou de glaucome juvénile.

Cette chirurgie est semblable à une sclérectomie profonde mais elle est faite par l'intérieur de l'oeil.

Une sonde est insérée à travers une incision dans la cornée. Son bout chauffant passe à travers le trabéculum et le canal de Schlemm et incise la sclère. De quatre à six incisions prélèvent des couches de la sclère laissant une fine couche de tissus qui filtrera l'humeur aqueuse à la manière d'un filtre à café. Des bulles de filtration minimales se forment sur la surface de l'oeil (un réservoir de tissus crée sur l'oeil,  libérant lentement l'excès d'humeur aqueuse).

L'age moyen des participants était 72.3 ans pour les 53 patients atteints d'un glaucome à angle ouvert et 9 ans pour les 5 patients atteints de glaucome juvénile. Le succès complet, étant défini comme une PIO de 21 mm Hg, a été atteint par 42 des patients atteints d'un glaucome à angle ouvert et quatre patients atteints d'un glaucome juvénile.

source

Dans la revue médicale Réflexions Ophtalmologiques nous avons retrouvé un numéro qui est centré sur l’apprentissage de l’étude de la progression des glaucomes. Bien qu'écrite pour des professionnels de la santé, cette revue peut (si elle est lue attentivement) informer les non-initiés et éclaircir les patients. La progression, voilà bien une quête importante dans le monde du glaucome! Le traitement du glaucome vise à ralentir ou arrêter la progression de cette maladie. Or il faut la détecter et la suivre tout au long du traitement. Traquer la progression est un exercice qui exige du temps et de la patience. Lire la suite