L’excavation signifie la forme perçue à l’examination de la papille, qui est la tête du nerf optique au fond de l’oeil. L’excavation apparaît quand il y a un espace vide causé par la disparition des fibres du nerf optique. Chez chaque individu les fibres nerveuses disparaissent progressivement  à mesure qu’il vieillit. Chez un patient glaucomateux cette perte est accélérée.

Un nerf optique en santé contient une grande quantité de fibres nerveuses (approximativement 1.2 millions) et l’excavation est minimale. Quand les fibres sont progressivement endommagées l’excavation s’élargit. Or, pour évaluer le pourcentage du nerf endommagé les médecins mesurent le diamètre de l’excavation versus le diamètre de la papille. Ce ratio permet aux médecins de quantifier le nombre de fibres qui sont atteints par le glaucome.

Un ratio normal est en dessous de 0.5 (c’est-à-dire que le diamètre de l’excavation est 50% celui de la papille). Vu que l’excavation ne progresse pas symétriquement les médecins vont souvent dessiner et prendre des photos du nerf glaucomateux pour documenter celui-ci avec précision. Une augmentation de l’excavation ou de la perte de fibres nerveux signalent un glaucome mal maîtrisé. Si le glaucome est présent uniquement dans un oeil, il y aura souvent une asymétrie entre la forme des excavations des deux papilles. Or l’asymétrie des deux excavations peut aider dans le diagnostique du glaucome. Quand la maladie est très avancée, le nerf optique peut être complètement excavé, sans aucun fibre à l’intérieur. Dans ce cas le nerf paraît très pale et la vision du patient très faible. Or que la majorité des patients qui suivent leur traitement ne se retrouvent pas dans cette dernière phase du glaucome, ceux qui ne suivent aucun traitement peuvent éventuellement devenir aveugles.

Une progression de l’excavation peut aussi causer un changement de position des vaisseaux sanguins à l’intérieur du nerf optique et ceci est un indicateur important que le glaucome continue d’endommager le nerf optique. Un autre indicateur qui suggère la présence du glaucome est une hémorragie ou du saignement sur ou aux alentours du nerf optique. Ceci est vu fréquemment chez les patients avec un glaucome qui n’est pas contrôlé.