La vue implique plusieurs fonctions dont la capacité discriminatoire spatiale, la perception du mouvement, le sens des couleurs, la sensibilité aux contrastes et la capacité d’adaptation à l’obscurité. Il y a la vision centrale qui est utilisée pour lire et reconnaître des visages et il y a la vision périphérique qui est utilisée pour percevoir les obstacles dans notre environnement immédiat, comme des cadres de porte, des murs et des véhicules sortant d’une ruelle. Avec le glaucome la plupart du temps les déficits se manifestent au niveau de la vision périphérique.

Pour connaître l’acuité de sa vision périphérique un patient passe un examen du champ visuel. Le champ visuel est l’espace perçu par un oeil qui fixe un point immobile. Il est important de souligner que l’acuité visuelle peut être normale même en présence de perte de champ de vision. Or c’est possible qu’un patient glaucomateux avec des déficits prononcés dans son champ visuel peut encore lire sans aucun problème.

 

 

la perte graduelle du champ visuel

 

Les fibres nerveuses s’étalent de la papille (tête du nerf optique) et entourent le globe de l’oeil. Normalement le glaucome affecte les fibres de la partie supérieure et inférieure de l’oeil en premier. L’anatomie de l’oeil fait en sorte que quand la partie supérieure du nerf est endommagée il y a une perte au niveau inférieur du champ visuel. Et à l’inverse quand la partie inférieure du nerf est endommagée, il y a une perte au niveau supérieur du champs visuel. Ceci explique la forme de la perte du champ visuel qui caractérise un patient glaucomateux.

Quand les fibres nerveuses du nerf optique meurent, il y a une détérioration de la vision. Mais ce qui est étonnant c’est que ce déficit visuel est perceptible seulement qu’après un grand nombre de fibres sont déjà disparus. Souvent l’individu s’apercevra de sa perte de vision périphérique seulement quand elle a progressé vers sa vision centrale. Alors une personne peut être atteinte du glaucome sans même le savoir, c’est pour cela que le glaucome est une maladie sournoise. La seule façon que l’on puisse savoir si on fait le glaucome c’est en passant un examen complet de l’oeil et des examens du champ visuel.

La perte de vision périphérique caractérise le glaucome et correspond à l’emplacement anatomique des fibres nerveuses. Or la forme des défauts perçus dans le champs visuel est un indicateur important dans le diagnostique glaucome. Quand le nerf est endommagé dans la partie supérieure et inférieure le patient subit un rétrécissement du champs visuel. Même dans cet état avancé du glaucome, il peut avoir une acuité visuelle de 20/20. Par contre quand le centre du nerf est atteint, typiquement dans la dernière phase du glaucome, la vision centrale détériore. Dans ce cas, le patient perd la majorité de sa vue et a de la difficulté à fonctionner dans son quotidien.